Les bonnes pratiques du Canoë-kayak en France

Le Canoë-kayak est un sport très apprécié en France grâce aux nombreux avantages qu’il peut offrir. Il fait même partie des activités les plus pratiquées pendant les vacances d’été surtout dans les campings. Toutefois, il ne faut pas oublier que le Canoë-kayak doit se faire selon certaines règles. C’est ce que nous allons voir à travers ce guide.

La réglementation concernant le Canoë-kayak

Vous devez savoir que la pratique du Canoë-kayak répond à une règlementation précise.  Cela commence par le choix de l’embarcation qui doit répondre à toutes les conditions de navigation. En outre, le choix d’un équipement homologué est très important pour la pratique de ce sport. N’oubliez pas de mettre votre gilet avant de prendre bord dans le Canoë. Cet équipement vous sera d’une grande utilité en cas de chute.

La règlementation veut aussi que vous ne circulez pas sur les zones de baignades, peu importe le plan d’eau. Il faudra aussi faire attention à ne pas croiser d’obstacles gênants dans la mesure où un Canoë-kayak peut se montrer difficile à manœuvrer. Mis à part cela, il vous est déconseillé, de ne pas naviguer seul surtout si vous êtes novice dans le domaine. Vous faire accompagner par un guide membre d’un club tel que Saga Team Dordogne est un plus pour éviter les mauvaises surprises.  Notez aussi que les zones protégées sont interdites de navigation. Ajouter à cela, il est important d’avoir un téléphone avec soi. Concernant la priorité, le kayak qui vient de la droite doit passer en premier. Si par hasard, vous tombez face à un autre Canoë , il suffit de passer par le côté droit de l’autre équipement.

Les équipements indispensables pour faire du Canoë-kayak

En plus du Canoë , voici les équipements indispensables pour pratiquer du Canoë-kayak .

  • Les vêtements : ils doivent s’adapter à tout prix à la température de l’eau ainsi que celle de l’air tout en étant étanches. En naviguant sur un torrent glaciaire, il est recommandé de prévoir des vêtements d’hiver et d’été. En outre, des tenues de printemps ou d’automne sont nécessaires sur une rivière moyenne de plaine. Dans tous les cas, les pantalons serrés aux chevilles sont à proscrire.
  • Les chaussures : il est plus judicieux d’avoir des chaussures à la fois fermées et antidérapantes. Optez par exemple pour des chaussures de types bottillons en néoprène avec une fermeture éclair. Mais, vous pourriez aussi porter des chaussures de type baskets avec une fermeture velcro. Si vous devez mettre des lacets, assurez-vous qu’ils soient courts et peuvent être attachés avec un double nœud.
  • Le casque : prenez le temps de choisir un modèle qui protègera parfaitement votre tête. Il suffit aussi de s’assurer que le modèle qui vous sera présenté est adapté à la navigation marine. Le plus important est que le casque vous met en confiance à chaque utilisation.
  • Le gilet de sauvetage : aussi connu sous le nom d’aide à la flottabilité, un gilet de sauvetage doit avant tout être homologué afin d’assurer sa performance. Pensez à vérifier l’état de votre gilet de sauvetage avant de naviguer sur les eaux. À noter que la taille de cet équipement doit dépendre du poids de son utilisateur.
  • Les lunettes : le port de lunettes n’est pas vraiment recommandé sauf dans certaines situations. Pour plus d’avantages, il vaut mieux choisir des verres de contact.
  • La pagaie : l’utilisation d’une pagaie double est recommandé à partir de la classe II. L’usage de cet équipement se fait facilement en position assise. Il faut noter que le choix de la pagaie ainsi que de votre position peut aussi dépendre de la difficulté sur la rivière. Si vous naviguez en Canoë simple, la position à genoux est plus adaptée pour affronter les rapides de classe III à V.

Où peut-on faire du Canoë-kayak en France

Pour mieux vous aider, voici quelques endroits où vous pourriez faire du Canoë-kayak pendant les vacances d’été.

  • Dordogne : avec les falaises et les villages qui forment ses paysages, Dordogne est l’endroit que vous devez choisir pour faire du kayak. Il faut admettre que l’environnement est propice pour le bien-être en navigant sur la rivière de Dordogne. D’ailleurs, les eaux sont loin d’être dangereuses. Même un novice arriverait à naviguer correctement.
  • Gorges du Verdon : « les gorges du Verdon » fait partie des rivières les plus intéressantes de France. Vous serez certainement conquis par la beauté de l’environnement qui vous entourera une fois que vous serez sur l’eau. Vous aurez alors assez de temps pour apprécier la splendeur de chaque recoin.
  • Gorges de l’Ardèche : cette rivière est connue pour le calme qu’elle peut dégager pendant la navigation sur un Canoë-kayak . Vous pourriez alors avoir la certitude que vous ne tomberez pas dans l’ennui du début jusqu’à la fin de votre aventure. Il suffit de trouver le bon bateau pour profiter des avantages.
  • Le Doubs : considérer comme étant l’une des plus longues rivières de France. Vous apprécierez surement les moments que vous passerez à naviguer sur ces eaux à bord d’un Canoë-kayak . Pour un novice, ce sera le meilleur moyen d’apprendre rapidement la pratique de l’équipement. Vous naviguerez facilement entre les rapides.
  • La Vézère : moins connue des amateurs de kayak, la Vézère peut vous offrir de nombreuses surprises quand vous y naviguerez. L’endroit est même propice pour apprendre ce type de Canoë sans vous mettre en danger. Effectivement, vous n’êtes pas obligé d’affronter les rapides pour commencer votre apprentissage.

Comment faire du Canoë-kayak ?

La pratique du Canoë-kayak peut être facile à condition de faire les choses correctement. Commencez par déterminer en avance la zone où vous souhaitez naviguer. Il serait plus intéressant de choisir un endroit calme et pas trop profond, mais aussi dépourvu de pierre. Envoyez ensuite la proue dans l’eau tout en retenant la sangle de la poupe et en faisant glisser l’équipement. Faites attention à ce que la partie arrière de votre Canoë  se trouve sur la zone où vous pourriez vous maintenir debout pour que vous puissiez facilement prendre place.

Pour tenir la pagaie, il suffit de se fier aux deux extrémités de la manche qui sont dotées de pales. Vérifiez bien que la face lisse de la pale de votre pagaie se retrouve face à vous. Ajouter à cela, le côté horizontal doit se trouver vers le haut. Quand vous ramez, il faut s’assurer que la pagaie revienne de la main opposée vers la main dominante. Une fois sur le quai, pensez à bien amarrer le kayak tout en le stabilisant. Vous pourriez alors sortir tranquillement de votre équipement une fois qu’il n’y a plus le moindre risque.

Admin
 

Recevez dès maintenant le guide ultime du Lifestraw !Télécharger mon guide gratuitement !
+