Comment préparer une randonnée en montagne d’hiver ?

Vous êtes désireux de découvrir les plaisirs de la randonnée en montagne ? Vous trouverez tous les conseils et astuces dans ce guide pratique pour préparer une randonnée. Mais il faut savoir qu’il y a de grandes différences entre les randonnées en saison estivale et en hiver.

La dernière option est surtout prisée des randonneurs expérimentés qui ont déjà eu la chance de profiter de la beauté des montagnes en hiver. Matins glacés, vallées brumeuses, superbes vues de montagnes enneigées, les couleurs de la nature propres à cette saison, peu de monde sur les sentiers, tout cela fait partie des aspects qui rendent les collines magiques en hiver. Ce ne sont que quelques-unes des récompenses que les randonneurs apprécient en cette période de l’année.

De belles randonnées en raquette vous tentent ? Voici quelques conseils pour faire face à la nature en constante évolution dans les montagnes, et pour randonner en sécurité et avec plaisir.

Des jours plus courts

Randonner en hiver et découvrir la nature différemment implique certaines règles à suivre en fonction du pays, des régions et des terrains. En effet, les conditions peuvent être plus favorables dans certains endroits que dans d’autres. Mais il y a un point sur lequel, toutes les destinations se ressemblent : des jours beaucoup plus courts. C’est quelque chose que vous devez absolument prendre en compte pour planifier vos randonnées. Pour ne pas finir vos activités dans la nuit, ou pour ne pas risquer de ne pas les finir du tout, il faut y penser sérieusement et bien calculer les marges. Il est recommandé de vous arrêter avant que la nuit tombe, mais quand même de prévoir une lampe frontale.

 

Des vêtements chauds

Parmi les équipements les plus importants à garder sur vous, il y a les habits et les chaussures. Les températures baissent considérablement en hiver, mais cela, c’est bien loin d’être un scoop !

Les chaussures

Il est essentiel en hiver d’utiliser des chaussures de randonnée imperméables. La semelle doit être agressive et fournir une adhérence optimale pour s’adapter à des conditions humides et glissantes. À l’extérieur de la chaussure, une paire de guêtres empêchera la neige d’entrer par le haut. Pour les jambes, protégez-vous avec un pantalon adapté, conçu à partir de matériau extensible et coupe-vent. Cela optimisera votre confort et vous conférera un bon degré d’isolation.

Une couche de base

Vous pouvez également superposer vos vêtements pour profiter d’une bonne souplesse et d’une meilleure régulation de la température. En effet, il sera beaucoup plus facile d’en ajouter ou d’en enlever. Il vous faut une couche de base efficace, confortable et isolante pour éloigner l’humidité de votre peau et vous assurer un bon système de stratification. Vous avez notamment au choix la synthétique (polypropylène ou polyester) et la laine (mérinos).

Une couche intermédiaire

La couche intermédiaire et isolante fournira la plus grande partie de chaleur, car elle sert à piéger l’air dans les fibres du matériau. Un haut en toison synthétique permet une isolation tout en transférant l’humidité vers les couches extérieures pour s’évaporer. On utilise le matériau en conjonction avec une seconde couche ou une coquille, car il n’est pas un coupe-vent.

Une veste en coquille

Pour la dernière couche, il vous faut une veste à capuche, de préférable en coquille pour vous protéger efficacement du vent, de la pluie et de la neige. L’idéal est d’opter pour une veste qui soit respirante, mais aussi imperméable. Si votre veste n’est pas imperméable, prévoyez une autre veste dans vos bagages.

Éviter les jeans

Il ne faut surtout pas mettre de jeans, car le coton a tendance à s’alourdir et à se refroidir au contact du gel. Il absorbe jusqu’à 25 fois son propre poids dans l’eau. De plus, avec ses fibres creuses qui ne le lâcheront pas facilement l’humidité, la sensation de froid et de main moite restera avec vous un bon moment. Il n’est pas question de perdre la chaleur pour ne pas risquer une hypothermie !

Les équipements obligatoires

À moins que vous soyez parfaitement équipé, des itinéraires de randonnée peuvent être impraticables l’hiver à cause de l’épaisseur trop importante de la neige. Pour partir en toute quiétude, voici les accessoires dont vous aurez besoin afin de randonner dans les meilleures conditions.

Protection contre le froid et l’humidité

La première chose à faire, c’est déjà de vous choisir un sac à dos imperméable et léger. Ensuite, procurez-vous des sacs secs pour une protection optimale des objets que vous souhaitez absolument mettre à l’abri de l’humidité hivernale.

Que mettre dans votre sac à dos de randonnée d’hiver ? Une veste imperméable et un pantalon imperméable vous seront utiles en cas de pluie et de vents froids. Ajoutez également à votre liste d’indispensables un bonnet et des gants dont vous aurez certainement besoin.

Vous pouvez même prendre des pièces de rechange pour en changer rapidement si vos gants sont humides ou si vous les perdez par exemple. Des gants en polaire sont idéaux, car ils vous tiennent les mains bien au chaud. Cependant, vous pouvez aussi avoir en réserve des gants isolés et imperméables en cas de pluie.

Boisson et nourriture

Boisson et nourriture doivent aussi faire partie de vos indispensables. Les thermos sont en mesure de maintenir votre eau bien chaude. Pour la nourriture, les aliments riches en calories sont à privilégier. La bonne quantité d’eau à boire par jour est de 1,5 litre, mais tenez-vous à vos habitudes si vous en consommez plus.

Trousse de premiers secours

Plâtre collant, lingettes antiseptiques, plaquettes alvéolées, c’est le strict minimum à mettre dans votre trousse de premiers secours. Si vous avez une formation, vous pouvez penser à vous procurer un kit beaucoup plus complet.

Sac de survie

Ce sac doit contenir un sac de couchage en plastique. D’ailleurs, tous les randonneurs doivent en avoir un dans chacun de leur sac à dos. Il est différent de l’abri de survie ou de l’abri de groupe. En effet, les débutants ont tendance à confondre les deux. Ce dernier est une tente en plastique pouvant accueillir plusieurs personnes ou éléments.

Autres

Sifflet, lampe frontale et rubans adhésifs peuvent vous être utiles à tout moment. Ce sont des détails qui peuvent vous sauver la vie et qu’il ne faut surtout pas oublier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.