Boire de l’eau en randonnée : que devez-vous savoir ?

La randonnée est une activité très bénéfique que pratiquent des millions de personnes à travers le monde et plus particulièrement en France. En plus de permettre de garder une bonne forme physique, la randonnée permet également de découvrir et de profiter des merveilles de la nature. Mais, pour réussir une randonnée, il faut bien s’équiper et surtout boire beaucoup d’eau. Seulement, l’eau que nous trouvons dans les forêts n’est pas toujours saine et pure. Comment expliquer cela ? Qu’est-ce qui pollue les cours d’eau ? Que faire pour purifier cette eau avant de la boire pendant une randonnée ? Nous vous invitons à tout découvrir dans les lignes à suivre. Bonne lecture !

Les organismes qui polluent l’eau

Il n’est pas rare de voir des randonneurs tomber malades après avoir bu de l’eau de cours d’eau sans la filtrer. Cela peut être dû à différents types d’organismes. Il s’agit notamment des :

  • bactéries : généralement d’origine fécale humaine ou animale, les bactéries s’agglutinent sur les matériaux solides au lieu de rester en suspension. Si vous vous retrouvez devant une eau trouble ou avec des débris, alors sachez qu’elle contient probablement des bactéries. Elles peuvent causer différentes maladies très dangereuses ;
  • virus : plus petits que les bactéries (jusqu’à 50 plus petits), les virus sont également d’origine animale ou humaine. Certains peuvent même être mortels dans l’eau ;
  • parasites : encore appelés protozoaires, ces organismes sont également présents dans l’eau. Ils peuvent causer des maladies comme le paludisme, la douve du foie, et bien d’autres.

Bien choisir et bien filtrer l’eau avant de la boire

Comme vous pouvez le voir sur ce guide, il existe de nombreuses gourdes filtrantes à emmener en randonnée. Elles permettent de purifier l’eau pour se protéger des bactéries, des virus et des parasites.

En plus, vous devez également opter pour des points d’eau éloignés des exploitations humaines (des usines par exemple). Il est aussi conseillé de préférer des points d’eau se trouvant en haute altitude. Pour finir, il faut éviter l’eau stagnante, car elle constitue le nid pour le développement des organismes dont nous venons de parler plus haut.

Admin
 

Recevez dès maintenant le guide ultime du Lifestraw !Télécharger mon guide gratuitement !
+