4 endroits à voir à absolument à Kyoto

L’ancienne capitale impériale du Japon possède un patrimoine culturel impressionnant. Ses temples, sanctuaires, jardins ou châteaux forment un véritable musée en extérieur. Mais comment s’y retrouver parmi les plus de 1600 sites référencés ? Que faut-il voir absolument ? Voici donc 4 endroits que nous vous conseillons de visiter lors d’un voyage à Kyoto.

Le pavillon d’or

S’il y a bien en endroit à Kyoto où il faut se lever tôt pour y aller, c’est bien le Kinkaku-ji. Plus connu aussi sous le nom du pavillon d’or. Il tient son nom au fait que les 2 étages supérieurs sont entièrement recouverts d’or. L’ensemble se reflète sur un étang, formant un paysage de carte postale. Et les touristes l’ont bien compris. Chacun essaye de faire son selfy avec le temple en fond.

Pourtant ce serait dommage de considérer que c’est le seul attrait de l’endroit. La visite se poursuit par un grand jardin, avec ses pins taillés en plateau. Le chemin grimpe de plus en plus en emmène sur le haut d’une colline, permettent un autre point de vue sur le pavillon d’or.

Le mystérieux Ryoan-Ji

C’est véritablement le temple le plus mystérieux de Kyoto, et il est principalement connu pour son jardin. Un petit espace clôt, entouré par d’épais murs de terre, dans lequel sont disposées 15 roches sur un lit de gravier blanc. L’ensemble s’observe depuis une estrade en bois. Et d’où que vous soyez, vous ne pourrez jamais voir toutes les pierres en même temps. Il y en aura toujours une qui sera masquée.

C’est pour essayer de comprendre comment le Ryoan-ji est un jardin mystérieux, que l’endroit est souvent bondé de monde. Le film « Tokyo Fiancée » qui raconte l’histoire de la jeune écrivaine Amélie Nothomb, montre plusieurs scènes filmées dans ce jardin. Mais l’endroit est alors complètement vide, il n’y a que la jeune Amélie. On peut alors vraiment se rendre compte de la mélancolie de l’endroit et de toute la symbolique qu’il dégage.

 

Le jardin Ninna-Ji

Ce grand complexe bouddhiste est impressionnant par la façon dont on le visite. Une fois dans l’enceinte, vous entrez dans un bâtiment et laissez vos chaussures à l’entrée. Commence alors un parcourt à travers des coursives en bois qui mènent d’un bâtiment à l’autre, avec différentes ambiances. On passe d’un petit jardin de mousse avec sa fontaine, au grand jardin sec.

Tout au bout, le dernier bâtiment est un point d’observation sur un grand jardin paysager, avec sa pagode et ses lanternes. Le fait de se déplacer pieds nus, sur ces planches en bois vieilles de centaines d’années a quelque chose d’initiatique. On change de monde, on est dans un autre univers. Bizarrement, ce temple est assez peu fréquenté par les touristes alors que c’est vraiment un coup de coeur !

 

Le sanctuaire Heian Jingu

Vous rappelez-vous du film « Lost In Translation », lorsque Scarlett Johansson sautille sur de gros blocs de pierre pour traverser un étang. Cette scène a été tournée dans le jardin Heian-Jingu. La plupart des touristes s’arrêtent devant cet imposant sanctuaire sans remarquer que derrière se cache une merveille. Le jardin n’est pas forcément très bien indiqué.

L’endroit est très réputé lors de la floraison des cerisiers, les Japonais se pressent par centaines pour passer sous l’impressionnante floraison des sakuras. Au milieu du jardin, un grand lac avec son pont impressionnant est le clou de la visite.

Voici donc 4 sites immanquables à ne pas rater lors d’un voyage au Japon si vous passez quelques jours à Kyoto. De plus ils sont assez proches les uns des autres et peuvent sans problème être visités sur une seule journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.